Souvent, les gens ont l’impression que revenir sur le marché du travail après la retraite n’est pas payant, la perception étant que la majeure partie des gains part alors en impôts et cotisations, donc que ça ne peut pas servir à améliorer sa situation financière. La même perception entoure aussi le fait de travailler plus d’heures si on n’a pas quitté complètement le marché du travail.

Pour en avoir le cœur net, le Comité consultatif des travailleuses et travailleurs de 45 ans et plus a voulu vérifier ce qu’il en était vraiment et a fait appel au fiscaliste Luc Godbout pour mesurer ce qui restait dans les poches des gens selon différents parcours de vie.

Alors, travailler au-delà de l’âge de la retraite, est-ce que ça vaut le coût ?

Rapport complet bientôt disponible.